Quelle est la différence entre l’éveil spirituel authentique, l’illumination et l’ascension ?


     
 
Quelle est la différence entre l’éveil spirituel authentique, l’illumination et l’ascension ?

Réponse en audio :

 
 
22:51
 
23:10
 
 
 

Cliquez ici pour télécharger l’audio

(Faites un « clic droit » puis « enregistrez la cible sous »)

Retranscription enrichie :

(Le ton « parlé » est volontairement conservé)

Bonjour,

Dans cet audio, nous allons voir quel est la différence entre l’éveil spirituel authentique, l’illumination et ce que l’on appelle l’ascension.

J’aurais pu encore prendre d’autres termes qui en fait décrivent tous la même chose.

Pourquoi cette réponse est essentielle, je l’ai déjà décrit dans un autre audio bien que différemment. J’insiste sur le fait que si l’on disposait de meilleures informations sur ce qu’est véritablement l’éveil spirituel, la paix intérieure serait accessible à un bien plus grand nombre.

Cela est une évidence.

Maintenant, tout est nécessaire, et il y a une logique dans le rythme de la vie. Ainsi, le fait qu’aujourd’hui, les gens soient de plus en plus sensibles à ce sujet fait que dans un même temps, beaucoup plus de déformations sur ce sujet a également lieu.

Ainsi, si nous sommes plus prêts à entendre et à accéder à cette paix, nous pouvons aussi plus facilement nous y perdre.

Dans ce contexte, j’ai déjà fait un audio sur ce blog en décrivant ce qu’est véritablement l’éveil spirituel et ce qu’il n’est pas, en le différenciant de la thérapie et du développement personnel. Ici, nous allons plutôt décrire des termes souvent employés lorsque l’on aborde le thème de la spiritualité authentique.

Tout d’abord, comme il a déjà été dit, il est bien de prendre conscience que la notion d’éveil spirituel touche à l’absolu. Ce n’est donc par essence aucunement descriptible, cela ne peut que se vivre. Et c’est la raison pour laquelle j’insiste toujours sur le fait de ressentir ce qui est dit, puisque ce présent message n’échappe pas à la règle. Fondamentalement, ce qui est ici prononcé ne peut être juste, étant donné que j’emploie des mots, et que les mots ne peuvent pas décrire l’absolu.

L’absolu ne pouvant qu’être vibré et non décrit. Mais en ressentant ce présent message, depuis le cœur, l’essence vibratoire des mots peut alors nous traverser, et la Vérité indescriptible de l’absolu peut alors être vécu.

L’éveil spirituel authentique peut aussi être nommé la Vérité, ou l’illumination, l’ascension ou encore vivre le moment présent, tout cela est synonyme.

Maintenant, le mental va emballer chacun de ces mots dans des croyances, et ainsi les distinguer l’un de l’autre. C’est ainsi que chacun de ces mots peuvent revêtir un sens différent en fonction du contexte, alors qu’ils expriment tous exactement la même chose.

La réalité est la Vérité, c’est-à-dire le Nirvana, la libération de la souffrance, le fait que Tout soit UN, que tout est vibration, tout cela fait partie des enseignements de spiritualité authentique.

Et à travers les âges, à travers les époques et à travers les cultures, cette Vérité a été décrite en mots sous différentes formes. Ainsi, certains mots sont devenus à la mode, puis sont devenus ringard, puis sont revenus à la mode, c’est comme cela pour tout et la spiritualité n’échappe pas à ce phénomène.

C’est ainsi que le mot « Nirvana » était à la mode, le mot « Illumination » aussi, le mot « Éveil » semble revenir, le mot « moment présent » est aujourd’hui fort utilisé notamment par l’influence d’Eckart Tolle, et maintenant le mot « Ascension » s’utilise de plus en plus, et il y a évidemment des raisons concrètes qui font que l’on utilise ce mot aujourd’hui.

Ceci dit, seul le mot change, la Vérité est éternelle.

Pour la nécessité de ce présent message, je vais choisir d’employer le mot « Éveil », mais cela est totalement la même chose que le fait de vivre pleinement dans le moment présent.

Pour que l’on soit d’accord sur le sens qu’il est ici donné au mot « Éveil », nous allons tenter de le décrire, ce qui n’est autre qu’une approche, limitée par les mots, de la Vérité.

Ainsi, ce qu’il est entendu ici par « Éveil » est le fait de se libérer totalement de son mental pour vivre dans le présent. Ce n’est pas quelque chose de théorique, c’est quelque chose qui se vit.

Lorsque l’on se libère totalement de son mental, énergétiquement, c’est le cœur qui s’ouvre. Il ne s’agit pas là de l’organe physique mais plutôt du centre de la poitrine, définit par le chakra du cœur en orient.

Cela s’ouvre totalement, ce qui nous relie évidemment à l’Amour. L’Amour véritable, inconditionnel, émane du présent, et cet Amour est la reconnaissance de l’Unité. Du fait que Tout est UN. Étant donné que seul le présent existe, le présent ne peut donc être qu’Amour par essence.

La Vérité est indissociable de l’Amour.

Ainsi, la personne qui s’éveille a le cœur s’ouvre totalement jusqu’à dissoudre entièrement dans l’Amour toute forme de résistance. La souffrance disparait totalement, le passé disparait totalement, le futur disparait totalement, et il n’y a plus que l’Unité. C’est-à-dire une essence vibratoire, une communion. Une Présence, et cette Présence est indissociable du Présent.

Cette personne éveillée est quelque part devenue complètement amnésique. Elle peut être même ce que l’on peut appeler « aconsciente » à certains moments. Ce que l’on définit en Inde par des états de Samadhi, où la personne a le regard perdu dans l’infini, ce qui est une expression intérieure de Joie intense, de sentiments de complétudes extrêmes qui s’autoalimentent sans cesse à l’intérieur.

Et la personne se retrouve dans la pure simplicité, authenticité, la pure spontanéité du présent. Cette spontanéité est le Vivant, il n’y a plus que la spontanéité qui s’exprime.

Ce qui émane dans le moment présent. Il n’y a pas besoin d’être conscient pour cela, il n’y a pas besoin d’avoir de la mémoire, de retenir son passé pour cela. Car tout ce qui est passé est obsolète.

Ainsi, la Connaissance ne peut émaner que du présent, dans la spontanéité. Ce n’est pas quelque chose de lu dans un livre. Elle ne peut être trouvée, car il n’y a aucune recherche, aucun effort, elle émane d’elle-même dans un lâcher prise absolu qui dissout toute prétention, toute illusion de faire quoi que ce soit indépendamment du reste du monde. La spontanéité est l’expression du Vivant, éternellement dans l’ici et maintenant.

Cette personne totalement libérée, aconsciente, qui est devenue juste l’expression de la vie, le cœur étant ouvert, l’Amour vibrant en permanence, il n’y a plus d’égo, il n’y a plus de personnalité, il n’y a plus un « je » qui prétend vouloir des choses pour être heureux, qui veut construire sa vie, se fixer des objectifs, tout cela est reconnu de lui-même comme étant une perception erronée de la réalité. Reconnu comme étant illusoire, sans fondement.

Il y a juste l’expression de l’Amour, de la Présence, du Vivant. Et en fonction de la personne qui se trouve en face, il y aura une réponse, en fonction des événements. C’est la spontanéité du présent qui s’exprime. Simplement.

Ainsi, dans cet état d’être, la souffrance ne peut plus être. Car pour qu’il y ait souffrance, il faut d’abord prendre les choses personnellement. C’est-à-dire fonctionner sur une base erronée qui nous fait croire que sommes une entité séparée du reste du monde, c’est l’illusion de la forme. Alors que la reconnaissance de la réalité, unitaire par essence, nous fait vivre confondu au monde.

Lorsque l’on est indissociable du monde, du Tout, il y a juste une expression vibratoire qui à travers la parole, le Verbe, est traduite en mot dans la spontanéité du Vivant. La spontanéité du présent.

Voilà ce qu’est l’éveil spirituel authentique, celui qui est en tout cas défini dans le cadre des enseignements traditionnels sur la spiritualité authentique, tout ce qui se relie à la Vérité.

Aujourd’hui le terme « éveillé » revêt souvent un autre sens.

On l’utilise pour décrire une personne un peu plus « consciente » qu’une autre, réveillée, un peu plus lucide. Entendons-nous bien, tout est une question de vocabulaire, il n’existe pas de sens absolu, d’interprétation unique détenant la Vérité, il n’existe donc pas un sens donné à un mot qui soit plus juste ou plus faux qu’un autre.

Ceci dit, les profondeurs vibratoires diffèrent en fonction du sens, et le mot tend à vibrer plus haut à mesure que l’on se rapproche du sens étymologique premier.

Ainsi, s’il n’y a aucun jugement, il est bon de savoir dans quel contexte on emploie les mots, et quels sens on veut leur donner.

Dans ce présent partage, je viens de définir le sens que je donnais personnellement au mot « Éveil spirituel », qui est donc un sens d’un vécu de l’Absolu. Un présent continu qui s’exprime dans la spontanéité, sans passé, sans futur, complètement libéré d’une personnalité, d’un égo.

Une présence qui s’exprime d’elle-même, sans même avoir la nécessité d’être conscient que nous sommes présent. Si l’on est conscient que nous sommes présent, nous pensons au présent au lieu d’être présence. Penser coupe la spontanéité, c’est se séparer du monde, y résister et souffrir.

Quand la personne s’éveille, elle n’a plus conscience du présent. Car « elle » a laissé place à la Conscience. Cette conscience est Un. Il ne peut donc y avoir une personne dans cette conscience, il y a juste la conscience. C’est l’unité qui s’exprime en émanant du présent.

C’est donc une notion absolue.

L’éveil tel qu’on l’entend souvent aujourd’hui revêt la plupart du temps un sens qui décrit une notion relative. Ce qui n’a rien avoir. Parfois, j’entends ou je lis le partage d’une personne qui exprime qu’à tel âge, elle s’est éveillée, alors qu’elle parle là d’une expérience vécue qui la rendue plus lucide.

C’est une expérience qui permet de faire des prises de conscience, et de mieux comprendre « comment fonctionne la vie ». Il s’agit donc d’une notion relative. Nous comprenons mieux en comparaison d’un temps passé ou d’une autre personne.

Quel que soit le niveau de lucidité de la personne, il reste un niveau. Ce n’est pas absolu.

Cela n’a rien avoir avec une libération totale du mental qui laisse juste l’Amour s’exprimer, ayant complètement dissout dans la Lumière, l’égo, la personnalité, et tout ce qui peut faire souffrir. La personne n’estime pas « comprendre » mieux qu’avant, elle est simplement libérée de ce raisonnement.

On peut douter par rapport au fait d’être éveillé ou non, seulement tant que l’on ne l’est pas. Car la personne réalisée ne se pose plus aucune question.

J’ajoute que cela n’a rien avoir avec la certitude qui est une emprise du mental plus forte que celui qui se permet de douter.

La culture du doute est très noble. Elle mène à l’humilité. C’est une voie directe qui mène au cœur.

Douter de tout, c’est lâcher prise par rapport à l’ancien, les résistances mentales s’abandonnent l’une après l’autre pour permettre de se laisser émerveiller par ce qui ne peut être compris. Cela n’a aucune autre nécessité que d’être exprimé dans la spontanéité du vivant, telle une énergie qui s’étend à l’infini.

Ainsi, sur le chemin de l’éveil, on peut voir celui qui est aveuglé par ses certitudes, celui dont le cœur s’ouvre, qui doute de plus en plus de tout ce qu’il croyait savoir, et celui le cœur ouvert qui ne pense plus. Celui-là a pris conscience qu’il n’y a jamais eu quelqu’un qui avançait sur un chemin mais seul le présent qui s’exprime ici et maintenant.

Maintenant, pour une personne qui doute sur son état d’éveil spirituel authentique, il est assez simple de savoir s’il est ou pas, encore faut-il ensuite être honnête avec soi-même. Si nous ne sommes pas dans cet état de présent permanent, et qu’il nous arrive de ne pas être spontané par rapport à la situation, qu’il nous arrive de résister par rapport à certaines choses qui surviennent dans le moment présent, même faiblement, ou qu’il nous arrive de souffrir, alors on ne peut pas être réalisé.

Car la réalisation est cette libération de la souffrance, et ce vécu simple de la vie. De la spontanéité, de l’authenticité, de l’émerveillement constant. Et une fois que cela est apparu, ce n’est pas une expérience, sinon c’est de l’ordre du mental, cela se vit dans le corps et une fois vécu, cela reste. C’est définitif. Car la réalité est reconnue, c’est la Vérité, et la Vérité est éternelle, sans début ni fin.

L’expérience fluctue, le présent reste. L’expérience est l’événement qui se produit dans le présent, c’est un mouvement de va et vient. Le présent reste par nature, et l’ici et maintenant ne peut disparaitre. C’est pourquoi, une fois que le présent est vécu dans le corps, le cœur s’ouvre pour laisser traverser définitivement et complètement l’Amour Véritable.

On est libéré de l’illusion qu’il existe autre chose que le présent, un passé ou un futur, car le passé n’est plus, et le futur se construit dans le présent.

L’illumination est une autre façon de parler de l’éveil spirituel authentique. Tel qu’il est exprimé dans les traditions orientales, il est synonyme de l’éveil spirituel authentique décrit dans ce présent message.

Là où l’on peut faire une mauvaise interprétation de ce mot, « mauvaise » dans le sens où cette interprétation nous empêche de s’abandonner dans le cœur, c’est lorsque l’illumination est conceptualisé en de l’extraordinaire, en du brillant, qui va alors gonfler l’égo plutôt qu’aider à s’en libérer.

En ce sens, cette croyance peut nous amener à penser que l’illumination est un objectif à atteindre, qu’elle nécessite en ce sens une recherche. Dans ce raisonnement, on finit par gonfler l’égo pour tenter de devenir  « supra-conscient ».

Le leurre est que cette « supra-conscience » ne peut être obtenue, elle ne se trouve pas. Ce n’est pas quelque chose qui s’obtient au-delà  du mental mais au contraire une conscience qui nait du cœur. C’est la vision du cœur.

Cette conscience est effectivement omnisciente, omniprésente, mais ce n’est pas nous, il n’y a rien d’égotique là-dedans. On s’est libéré de l’égo, du mental, pour laisser la Conscience être.

C’est tout simplement l’Intelligence de la vie. On voit bien que tout est intelligent, tout est organisé d’une manière harmonieuse qui nous dépasse complètement.

Et cette intelligence n’est pas nous, on peut donc se permettre de lâcher sereinement cette prétention qui nous maintient dans la souffrance.

Ainsi cette libération du mental permet d’arrêter de réfléchir sur soi-même afin juste d’être. Ce n’est donc certainement pas le mental qui gonfle pour devenir supra conscient. C’est plutôt se libérer de la conscience ordinaire, le mental de tous les jours, pour être dans la spontanéité du présent.

Et lorsque l’on est totalement libéré, dans cette aconscience, cette spontanéité qui s’exprime dans le présent sert toujours le mot adéquat en fonction de la situation. C’est à cela que l’on peut voir que la spontanéité, la simplicité, l’authenticité, autrement l’enfant divin reconnu, est l’expression de cette Intelligence.

D’elle-même, la vie s’organise et respire à travers nous. Nous n’avons qu’à nous abandonner dans le cœur pour laisser le Vivant être. C’est un ressenti constant de sentiments de complétude, de Paix, de Joie, de Bonheur, d’Amour qui est toujours là, qui nous relie tous, et à travers tout cela, dans l’ici et maintenant, s’exprime cette spontanéité dans un émerveillement constant.

Finalement, l’Ascension est aujourd’hui un terme qui revient fort à la mode, dû notamment à l’actualité. On a beaucoup parlé du 21 décembre 2012, avec la fin du monde, la fin des temps, on parle aussi du fait que l’on est rentré dans l’air du verseau.

Tout cela a contribué notamment dans le courant « new age » de la spiritualité, à remettre au goût du jour le terme de l’ascension. Je ne suis évidemment pas en train de renier tout cela, il y a une réalité évidente par rapport aux prédictions de la civilisation Maya, ou à l’entrée dans l’ère de verseau. Mais il est bon de simplement dépeindre toute fantasmagorie par rapport à cela, pour percevoir la nature du Vivant.

Le Vivant est simplement que tout est Un. Nous sommes par essence le Tout, et donc en dépendance avec tout ce que l’on voit autour de nous par nos yeux physique. Du moins c’est ce que nous font croire nos sens ordinaires, reliés au mental.

La réalité est que nous ne sommes pas dépendant de cet extérieur, car cet extérieur est nous et il se ressent à l’intérieur, dans le cœur ouvert. Cet extérieur est un intérieur interprété par notre cerveau et projeté par nos sens. L’unité est intérieur, et se ressent dans le cœur.

Ainsi reconnaitre que l’on est ce Tout, notre nature véritable, ne peut se faire qu’à travers la vision du cœur et non celui du sens de la vue.

Jésus l’a dit : « Ils ont des yeux et ne voient point ».

Ainsi toutes les planètes sont en nous, et leurs mouvements correspondent à des rythmes intérieurs fluctuant.

Maintenant, à travers les sens ordinaires de notre mental, nous accédons à certaines fréquences, à certains entrelacements vibratoires qui, interprétés par notre cerveau, donnent notre belle planète bleue telle que nous la connaissons, à travers nos cinq sens.

Ainsi, ce sont nos cinq sens qui permettent de voir la vie en 3 dimensions.

Plus le cœur s’ouvre, plus la Conscience se reconnait, plus d’autres fréquences deviennent accessibles, dont les entrelacements nous permettent d’appréhender d’autres dimensions de la réalité.

Cet approfondissement vibratoire du présent est ce que l’on appelle l’ascension, qui n’est autre que de l’éveil spirituel authentique sous un autre nom.

Ainsi, pour faire simple, il est communément admis que nous dépendons de tout ce qui nous entoure, tout comme les marrées sont influencées par la lune.

Cette description de fin du monde tirée du calendrier Maya et renforcé à grands coups spectaculaires par les médias, ne doit pas être vu comme un arrêt de la Vie, mais plutôt comme un changement de cycle, un renouveau.

Et tout étant intérieur par essence, ce renouveau ne peut être que le reflet d’une transformation intérieur profonde et collective.

Ce renouveau correspond simplement à des alignements de planètes qui se produisent dans notre galaxie, et qui par conséquent produisent des changements en chaîne, depuis le soleil central jusqu’à notre système solaire, et donc sur notre planète, concernant du coup tous les êtres vivant qu’elle porte.

Dans ces alignements, note planète augmente en fréquence, car elle-même n’est que résonance avec l’énergie galactique en expansion et chacun de nous, êtres humains, en ressentons de plus en plus intérieurement les conséquences, car cela a un impact direct sur l’ADN de nos cellules.

Ce sont des véritables vagues d’énergie, ondulant du centre des soleils (soleil central, autres étoiles, notre soleil, centre de la Terre) et résonnant avec notre être jusqu’à ce que l’on ne fasse plus qu’un, en reconnaissant que tout est intérieur et que nous sommes par conséquent le centre de toute la lumière que l’on voit autour de nous par nos yeux physiques.

Ainsi, notre soleil connait des irruptions solaires de plus en plus importantes. Une irruption solaire produit une explosion de plasma qui forme les aurores boréales magnifiques sur les pôles. On sait que les tempêtes solaires provenant de ces irruptions solaires peuvent produire des perturbations électriques et magnétiques importantes dans une ville, comme cela se produit parfois.

Ces irruptions solaires sont de plus en plus importantes et créent donc  une dissolution de certaines résistances électromagnétiques liées à la fréquence de notre planète.

Or notre personnalité, notre égo, toutes ces résistances que l’on a et qui nous font souffrir sont liées à l’électromagnétisme. Ce champ de force maintient l’âme tournée vers l’extérieur, résonnant impulsivement sur un mode d’attraction/répulsion, source de souffrance constante.

La personnalité et l’égo sont des constructions mentales qui créent un comportement de survie naissant de ce mode d’attraction/répulsion.

Il est donc évident que ce contexte énergétique aujourd’hui, liée aux irruptions solaires, influe directement sur la libération de notre conscience. Car l’énergie solaire descendant en masse de plus en plus importante sur Terre dissout en profondeur les résistances électromagnétiques qui empêchent l’âme de se tourner vers l’intérieur, vers l’Eternité de l’Esprit qui n’est que sentiments de complétude.

Ainsi, au fur et à mesure que l’âme se libère des résonnances avec l’extérieur, l’égo, la personnalité, le mental se dissout dans le présent, tandis que l’enfant (l’âme) reconnait sa divinité en ne devenant plus que résonnance de complétude, une fois tournée vers l’Esprit.

Comme décrit dans l’article sur « l’ouverture du cœur et l’éclosion de la Joie », l’éveil spirituel est ce retournement intérieur, lorsque l’âme au-delà de son immortalité se tourne vers l’éternité de l’esprit.

C’est rendre l’âme. Ou autrement dit le retour à la maison.

Ce contexte énergétique nouveau est donc un véritable temps de Grâce, où ce nouveau cycle amène ce que l’on appelle l’initiation solaire. Dans ces temps bénis, chacun d’entre nous pouvons, de manière beaucoup plus facile qu’il n’a été autrefois, nous libérer de toutes les contraintes et résistances passées, de l’égo, de la personnalité afin que le cœur s’ouvre.

Et le cœur est lumière. Nous sommes le soleil. Et plus nous nous abandonnons dans le cœur, plus il s’ouvre et l’enfant s’abandonne dans les bras de la mère, toute la souffrance de l’enfant, toutes les résistances mentale se dissolvent dans l’Amour véritable.

Et progressivement, c’est le silence du cœur qui devient plus présent, jusqu’à ce que finalement, on soit libéré totalement.

L’ascension n’est donc rien d’autre que de l’éveil spirituel authentique, que l’énergie de la Grâce rend aujourd’hui beaucoup plus facilement accessible à chacun d’entre nous.

L’ascension est donc intérieure. Cela s’appréhende depuis la vision du cœur.

Lorsque l’on conceptualise le phénomène de l’ascension, on l’interprète à travers les 5 sens, qui ne peuvent que projeter, extérioriser cela. Cela nous fait penser que l’ascension est un changement extérieur qui produit un changement intérieur.

Alors que c’est l’inverse.

Rien ni personne ne peut nous changer à part nous-même. Car la Vérité est que le cœur est 1, est sentiments de complétude qui par essence se suffisent à eux-mêmes. La vérité est que l’on ne dépend de rien pour changer. C’est simplement un approfondissement en soi, un approfondissement de la présence qui permet de reconnaitre ce que l’on est déjà.

La fantasmagorie est de croire que la Terre va monter en fréquence jusqu’à nous libérer intérieurement. La Vérité est que c’est l’abandon en nous-même, autrement dit l’ouverture du cœur, qui nous permet d’accéder à d’autres dimensions de la réalité qui sont déjà là.

Seule la perception intérieure change.

Certes ces temps de Grâce nous rendent la tâche beaucoup plus aisée. Le terrain est préparé afin qu’il nous soit beaucoup plus facile de lâcher prise et de s’abandonner en douceur dans le cœur. Mais si tout est intérieur, personne ne peut le faire à notre place. Nous pouvons donc nous sentir libre de nous abandonner dans les bras de la mère, sans forcer, lorsque nous sentons que le moment est venu.

Jésus a également dit : « Faites un pas et Il en fera mille ! »

Le seul pas à faire est cet acte d’abandon, ce lâcher prise, lorsque nous l’aurons chacun décidé, en accord avec notre propre rythme.

Le processus de retournement intérieur de l’âme commence alors, grandement facilité par ces énergies solaires. Il ne suffit alors plus que de laisser ce feu solaire consumer toutes nos résistances intérieures. Il suffit d’en être conscient, et de rester l’attention dans le coeur.

Ce seul et unique pas nécessaire est comme l’étincelle qui met le feu. L’étincelle est en soi, seul nous-même pouvons déclencher ce feu intérieur. Juste un pas, juste reconnaitre l’étincelle divine en soi et le feu intérieur brûle ensuite de lui-même jusqu’à sa consumation totale.

La lumière qui est projetée à l’extérieur de nous à travers nos 5 sens est en réalité intérieure. Tout ce qui est vu par les yeux physique n’est qu’une projection. L’extérieur est un rayonnement du soleil que l’on est.

Le mental inverse tout par ses projections. Tout comme lorsque l’on juge négativement une personne, on ne fait que souligner une chose que l’on rejette en soi. Projeter, c’est refuser l’unité, réagir au présent et se sentir séparé.

De la même manière, la lumière est en soi. Elle ne se trouve pas à l’extérieur. Elle jaillit à mesure que le cœur fleurit.

Ainsi cette fin du monde n’est pas un phénomène extérieur mais un changement intérieur, qui fait passer de la résistance du mental qui souffre et réagit au présent, à cette libération du mental, qui permet simplement à la Conscience d’être et de rester dans la spontanéité du Vivant, et d’être chacun en communion le cœur l’un dans l’autre.

On voit ainsi comment les termes Éveil, Illumination et Ascension peuvent être compris de la même façon. On parle toujours de la même chose.

L’essentiel à ressentir est qu’il suffit simplement de lâcher prise, en toute confiance, dans les bras de la mère pleine d’Amour, on peut s’y abandonner totalement sans aucune crainte, et le cœur s’ouvre de lui-même.

Le seul fait que le cœur s’ouvre nous permet d’accéder à cette libération intérieure, à cette Connaissance émanant du présent, et c’est cela l’ascension telle qu’on la définit aujourd’hui.

C’est retrouver ce que l’on a toujours été, de la Lumière, de l’Amour.

Merci.

Amitiés,
Quentin

 

Important : Vous êtes invité à partager tout ou partie de ce texte, à condition de mentionner ceci :
« Quentin Disneur - http://sur-le-chemin-de-la-paix-interieure.com« 
Merci.


 


• Commentaires : Cliquez ici pour laisser un commentaire

 
Aucun commentaire n'a été laissé sur cet article. Soyez le premier à laisser un commentaire !
 
 CALENDRIER DES ACTIVITES

 

Site "Réflex'OlaVIE"

Vers BLOG : Source d'informations: 

Prenez ce qui vous convient,

2 Sites capitaux pour la Santé Naturelle :
Solutions pour fatigue, burn-out, mal-être
dépendances...




 Irène GROSJEAN

 
 Vivre CRU

 
Une guidance, un conseil ?
Les Tarots de Murielle ROBERT

La PAIX...

Le besoin de gagner sa vie

Les clés du Bonheur 
Magnifique conférence!

Révélations 
Bernard de Montréal


Tout est dit...

Temple parfait : Le corps humain
 
ETRE ou FAIRE
Les Affaires des A Faire


La puissance de l'intention 
(Magnifique documentaire)


Vous êtes tous des MERVEILLES !

Invitation à tous ceux qui aiment!
(une merveille!)


D'actualité : La fin des temps

Votre unité se révèlera !

Pardon aux HOMMES

URANUS Le grand changement

Les révélations continuent (F HATEM)
 
45" d'éternité Nadine DRON

Super dossier sur la sexualité


Tout est ENERGIE

Comment aider véritablement!

Sans attentes : Le Secret du Bonheur!


Réponses quant au suicide (Y Poirier)

L'art de l'intention


Bien comprendre les différences
d'Eveil Spirituel : Quentin DISNEUR

 Clic pour lien
Dieu, qu'est ce que l'Amour, la clé des clés?
13 conseils pour les moments pas faciles!

  
Conseils pour un comportement positif chez votre enfant.
 
Les lois cosmiques 1 et 2 

Les dernières transformations du feu


Rester dans l'illusion ou..rester tranquille ?

Changement de dimension
(Gardons les pieds sur terre!) Inélia Bentz

Illusions et créations Simon Leclerc

Petits Poèmes pour chaque jour.

Tu es le plus Grand Miracle du monde (Vidéo)

La Co-création consciente (video)

12 signes et 40 symptômes des changements en cours

Effets des éruptions solaires sur l'Humanité

La Gratitude

2013 l'An 0 (Explications rigoureuses!)

Sublime prière à L'Enfant Intèrieur

Une bonne raison évidente, de devenir Végétarien

Vos progrès sont extraordinaires !!!

Matt DAMOND : Notre problème est l'obéissance civile !

"Le Notre Père et les chakras"

La preuve scientifique que nous sommes UN 

Vidéo Nassim Haramein

Le pouvoir de nos visualisations, preuves
scientifiques par Gregg BRADEN


ETRE un être humain, à quoi ça sert ?
Laurent Dureau


Les 7 lois spirituelles majeures 

Ces gens qui disent vouloir votre bien

Ce qu'est la véritable confiance en soi

L'abandon inconditionnel... 

La vie en abondance!

Le langage des oiseaux, une merveille à écouter!

Vous pourriez déjà vivre tant de merveilles! 

Illusion et création, un témoignage
magnifique sur la co-création...

Conséquences physiques de l'élévation de notre taux vibratoire

Explications claires et simples sur la transition, 3 vidéos
de Yvan POIRIER, 

Cela veut dire quoi "l'abandon à la LUMIERE" ? 

Conférence "Vibrale" sur l'INSTANT PRESENT et + par Yvan POIRIER,


Toute la "mécanique" de l'évolution vibratoire

Laurent Dureau, textes et vidéos, mise à jour régulière


Ne cherchez pas les plaisirs, ils vous appauvriront!
OMA

E.TOLLE : Amour personnel ou
Amour Transcendantal ?

Oui La souffrance a une fin

Les coïncidences numériques (D Virtue)

L'Eveil Authentique
Vibra-conf (Quentin Disneur)

Les croyances quant à l'ombre et la Lumière